L’Odyssée de Michou

images4.jpg

Revivez les meilleurs moments de la vie de Michou en cliquant sur ce lien: « Quelle belle soirée! »

Albenitz : Je ne vais pas tarder à me faire virer à cause de ma michoumania. Pour la 10e fois depuis une semaine, je me connecte sur le site michou.fr, ce qui ne manque pas de déclencher une musique de cabaret parce que j’ai évidemment oublié de couper le son de mon ordi. La collaboratrice dont je partage le bureau me prend pour un taré. 

Gramier : Comme c’est drôle qu’elle te chope en train de mater Michou! Comme ce serait drôle aussi que tu commences toi aussi à t’habiller en bleu vulgaire, héhéhéhé ! 

Albénitz : Le pire c’est que j’ai une veste en velours côtelé bleu électrique dans ma penderie, que je ne mets jamais. Si tu rentres vivant de Mexico, je te promets qu’on organisera une soirée « bleu Michou » où on sera tous grimés comme le Grand Homme. 

Gramier : Et on pourrait même créer une sorte de prix international du transgenre, à Montmartre, chaque année. On inviterait des tas de vieux qui trouveraient ça sympa et ne verraient pas la perversité de la chose, et on remettrait le Gode Michou d’Or au gagnant du meilleur char de la gay pride. Et tous les vieux applaudiraient. Et après tout le monde ferait le petit train, Michou en tête et Lova Moor serait la reine de cérémonie, et Michou serait aussi la reine de cérémonie. On idolâtrerait la déesse « Fêta », déesse de la fête, créée par Michou, et qui serait en fait une Barbie à qui on aurait mis un mini masque de Michou et qui serait habillée tout en orange et à la crinière brune, mais avec tout de même la tête de Michou. Les petits vieux lui feraient des offrandes de choses bleues pour conjurer sa mauvaise humeur, car derrière la déesse Fêta, y’aurait toute une légende et pour la conjurer de ne pas détruire le monde, il faudrait lui faire des offrandes de choses couleur bleu Michou et de perruques blondes. La déesse serait représentée en haut d’un grand gâteau à la crème comme dans les mariages ricains et au dessus de sa tête, en clignotant de manière toute cheap, y’aura les mots de la prière qu’il faut lui faire sans cesse : « Quelle belle soirée » 

Gramier : Selon Michou, la déesse Fêta aurait créé le premier homme : Adam… puis le second homme : Yves, comme dans la chanson de merde de Zazie, héhéhéhé ! Puis à la soirée du Gode Michou d’or, y’aurait Lova Moor mais aussi et comme toujours : Line Renaud, ainsi que Brigitte Fontaine, Stéphane Colaro, Katsuni, Brigitte Lahaie, Sonia Dubois, Cachou, Catherine Lara, Vincent MacDoom, Yvette Horner, Christian Morin, Victoire de Castellanne la jet-setteuse, Cathy Guetta, Rufus, Janie Longo, Chichi Larue, Casimir, la bégum Aga Kahn, Catherine Ringer, Jean-Pierre Coffe, Didi Bridgewater, Mademoiselle Agnès, Firmine Richard, Suzanne Vega, Bernadette Lafont, Corinne Touzet – la plus belle femme du monde selon TF1 en 2009 – Mr Propre, Rintintin, les Dalton, la Zoubida, Napoléon 4, daddy DJ, Johnny Guitar, Lara Croft, tout le Jackie Show, Luc Plamondon, Richard Cociante, les Tortues Ninja, Marylin Manson, Pépita de Pyramide, Mimi Cracra, Timichou, Gros Cachou, TomTom, Nana, Charles Ingles, la souris verte, Paula Abdul, Christine Deviers-Joncour, Henry Krasuki, Emile Louis, Mollah Omar, le géant Moussa, Didier Barbelivien, Elton John, les 740 Boyz, Stone, Francis Lalanne, Divine Brown la prostituée de Hugh Grant, Charden, Dadou ron ron ron, Patrick Duffy, Sue Helen, Maman j’ai raté l’avion, le retour de Martin Guerre, Hugues Aufray, la grande Zaza, Madame Claude, Samantha de Boysboysboys, Cher, Mamie Malicieuse, Jamie, Davina, Georgette Plana, Sim, l’inspecteur Gadget, Zizi Jeanmaire, Kenza Fara, Laurent Petit-Guillaume, Papy Galinier et Frédérique la fille qui présentait la vitrine dans le Juste Prix et tant d’autres, ça danse sur de la goa, l’évenement est sponsorisé par Intel et Jouet Club, l’âge moyen est de 72 ans, Charly Oleig fait office de DJ, on boit une méchante clairette de Die mais on ricanne bien, la couverture médiatique est assurée par le Midi Libre et TLM et c’est vraiment une belle soirée ! 

Albénitz : Et quand tout le monde a bien guinché de nouveaux invités arrivent: Pierre Mondy, Jean-Pierre Castaldi, Mireille Mathieu, Jean-Luc Reichman, Claude Barzotti, Christophe, Jean Benguigui, Omar Sharif, les frères Bogdanov, Derrick, Véronique Sanson, Bridget Fonda, le fantôme de Marie-France Pisier et de Gérard Oury, et tout le monde fait la chenille et Michou râle parce qu’il est devant et qu’il voudrait être derrière, et ça guinche sec et Michèle Torr dit que ça lui rappelle une soirée en 1275 où elle avait fait une bonne bringue, Yves Mourousi fait passer des cachous, tout le monde a les yeux injectés de sang et tout le monde dit: « c’est une belle soirée! » 

Gramier : Et le clou de la soirée c’est Bernard Madoff qui a eu une permission et qui en a profité pour faire un saut. Il sort d’un gâteau déguisé en Michou. Y’a le nain de l’île Mystérieuse qui est déguisé en Louis XVI et le black de la Croisière s’amuse en Marie Antoinette. D’un coup il passe du Annie Cordy et tout le monde se met à twister, les gens se déchaînent et suent comme fontaines. Pierre Ménès fait la roue et Tata Yoyo chie des ronds d’chapeau. Caroline Barclay est bourrée et elle traite Vanessa Demouy, Tory Speling et Ivana Trump de « cornichonnes » ce que tout le monde trouve naze. Minie Driver est habillée en Maya l’abeille et Scatman le chanteur fait des pets flamme. Ca commence à sentir le roussi.   Alors on commence à servir le cocktail « le Michou on the beach », qui est à base de Curçao et de Curaçao, et pour cela on change de musique et on passe un remix techno allemande des tubes de David Hasselhoff. 

Albénitz : Soudainement, alors que les enceintes crachent « On fait tourner les serviettes » et qu’une pluie d’Apéricubes inonde la pièce, Stéphane Bern, Frigide Bardot et Pierre Bénichou sortent d’un placard où ils s’étaient planqués pour se turlupiner tranquilles. Ils sont déguisés en Michou, comme tout le monde à part Peri Cochin et Pierre Belmare qui sont nus comme des vers, et du coup plus personne ne sait où est le vrai Michou, et tout le monde le cherche et c’est à en désespérer, on ne sait pas où il est à tel point que les gens commencent à vagir et à transpirer comme des cochons, et c’est à ce moment là qu’une voix céleste enveloppe la pièce, c’est celle de Michou qui dit: « N’ayez pas peur. Je serai toujours près de vous. » En fait on s’aperçoit qu’il s’était caché dans un pot de chambre avec un masque de Françoise Hardy et qu’il voulait juste faire un bonne blague, simplement ça n’a pas fait rire Majax et Peri Cochin qui ont vraiment eu très peur et qui se sont oubliés…  

Gramier : Puis Charly Oleig qui est toujours DJ balance une bonne vieille Queue Leu Leu de Bézu. Fabrice saute de joie, Valérie Mairesse, Olivier Lejeune, Les Vamps, Gustave Parking ; Sophie Forte et Richard Taxy se désapent et s’écrasent des baies des bois sur le corps pendant que Laurence Boccolini, Perry Mason et la statue Grévin de Liz Taylor balancent du yaourt sur la foule en délire. Valérie Expert et Tina Kiefer se foutent de la tête de Daniel Ducruet habillé en Mylène Farmer, ce qui ne fait rire personne et passe complètement inaperçu. Shirley et Dido ont pris de la coco et se prennent pour Rosie Varte et Jean-Marc Thibault dans Maguie. Marthe Villalonga a perdu sa poche urinaire et est obligé de faire ses besoins sur le bar dans un seau à champagne que lui tiens Jean-François Dérec. Yolande Moreau et Dita von Teese discutent dessous chic devant l’immense affiche de Jean-Claude Dreyfuss déguisé en Marlène Dietrich. Christine Bravo s’essaye à l’effeuillage. Michou apparaît alors en hologramme et il fait distribuer de la cocaïne bleue. Ca sent la sueur et Eli Medeiros et Linda de Sousa font un concours de miaulement. Robert Hossein propose alors de faire un nouveau spectacle sur la vie de Michou, mais un spectacle hentaï tourné avec des emos, des nains et Jackie Berroyer. Ensuite, vers 9 heures du matin, Véronica Loubry, Mouna Ayoub et Robert Tériteo tournent un gonzo sur un canapé en forme de bouche, le film est réalisé par John Biroute et Jean-Luc Roméro qui tripote le mauve du surfer pendant qu’il besogne, ce qui est très désagréable. Larousso chante Prévert, Ilario Calvo, qui n’a rien chopé, est obligé de se taper Sumo, le chien des Chirac,  qui est venu seul. Karen Chéryl pleure sur la fausse tombe de Pierre Magic Tchernia. Germaine Lustucru est en consultation avec le docteur Delajoux qui s’est reconverti dans la gynécologie pour femmes âgées et lui fait un frotti. Elle brame de bonheur comme un buffle mais ça n’émeut plus personne. Jeanne Moreau est morte sous le bar, Pierre Cardin, déguisé en Gimini Cricket chougne à ses côtés en gueulant : « j’étais sa tante ». Au milieu de la grande salle qui se vide peu à peu : Michou lévite et médite en déguisement de Bouddha, mais bleu. Il inspire profondément une dernière fois et ne sait plus qu’une chose : Quelle belle, très belle soirée !  Albénitz : Et lorsqu’il est 11 heures du mat’, la salle est quasiment vide, le sol est jonché de dentiers et de fioles de poppers. Seuls restent sur la piste Pascal Sevran, revenu de Mykonos, et Régine la Reine de la Nuit, qui dansent le coupé décalé sur une version ivoirienne de « 99 Lufballons ». Michou somnole entre les miches de Lolo Ferrari, Jeanne Calment est à dada sur David Ginola, Anémone fait un concours de rot avec Danielle Mitterrand. Sur le parking, Emile Louis discute avec Xavier Dupont de Ligonnes, et il lui dit « tu as l’air en forme, tu nous enterreras tous« , et ils rient comme des chèvres. Des années plus tard, lorsqu’il reviendra sur ces événements dans ses mémoires, Massimo Gargia écrira: « Vraiment, c’était une très belle soirée ».  Le show final arrive enfin, vers 2 heures de l’après-midi: Susan Boyle, Serge Lama et Guy Carlier sont propulsés par un canon géant, atterrissent sur un trampoline avant de plonger dans une piscine de Beaujolais nouveau, accompagnés d’un orchestre jazz-électro-funk-souk-manouche composés d’anciens combattants de la Guerre de 1870. On commence en projeter le DVD de BricolGirls et tout le monde est passionné. Quand soudain, un feu d’artifice aux mille nuances de bleu explose dans le ciel, un rideau tombe et Don King, Gonzague Saint Bris et Beau Dereck apparaissent sur le dos d’un Elephant bleu, éventés par des enfants albinos aux sexualités précoces et déviantes déguisés en derviches tourneurs. Les deux copains sont habillés en rats d’opéra et chantent: « nous sommes les soeurs jumelles, nés sous le signe des gémeaux »/ Le ciel se déchire et déverse des millions de cotillons, de flûtes de champagne, et de boules de geishas, tandis qu’un deuxième orchestre de filles-mères déguisés en diacres joue « Coït me«   de YAS, et la terre s’ouvre et la voix du Commandeur retentit dans tout le cabaret: « Michou, tu as bien saucé toute ta vie. Il est temps que tu me rejoignes. Es- tu prêt à descendre dans les entrailles de la terre?« . Et avant même que Michou ait le temps de répondre son éternel réplique (« Quelle belle, belle soirée! »), un éclair bleu électrique strie le ciel et la terre engloutit tous les participants, dans un grand fracas où se mêlent des glapissements grotesques, des bruits de verre brisées et de petits mauves que l’on pilonne, des râles de plaisir, des vagissements d’enfants et de dentiers qui claquent. 

Laisser un commentaire

 

bucephal77500 |
Séjour solidaire entre géné... |
vivre autrement |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Constitution Marocaine
| RCD game over
| Les bonnes manières .