• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 23 avril 2011

2012 avant Jean-Claude ou la bataille des Fourches Gaudines

Posté par gramier le 23 avril 2011

Je ne voudrais pas être grossier mais… qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre !?!

Hier, si vous étiez en panne de bonne humeur, que votre sourire était en berne, que le lait dont vous aimez observer, le matin, en rêvassant, le cumulonimbus qu’il crée en se mêlant à votre café Selecta – adoucissant aux réminiscences œdipiennes que vous gardez jalousement, maniacodépressivement  et même « de façon mesquine » , selon votre collègue Martine de la compta, sur le troisième étage du réfrigérateur de la salle de pause, sans jamais oublier d’écrire consciencieusement votre prénom au Stabilo sur le carton du petit pack, en dessous de la mention : lait de chèvre corse 0% riche en vitamines B9 – que ce lait, donc , était caillé, vous pouviez toujours, avec la chance de celui qui s’emmerde et qui en vient à écumer les pages Politiques du Figaro.fr, tomber sur la dernière sortie d’un des Grands Commandeurs de l’Ordre du Quignon en Sauce, Jean-Claude Gaudin. Le Secrétaire Général Adjoint de l’UMP, Président d’Honneur, Chef de la commission nationale des Investitures, Président du groupe UMP au Sénat, Sénateur des Bouches du Rhône, Maire de Marseille, Vice-Président du Sénat, Vice-Président de la Communauté Urbaine de Marseille-Provence-Métropole, en résumé : un sage, a décidé d’être plus royaliste que le roitelet et de « remettre à leur place » les outrecuidants qui, au sein de son parti, avaient, en rêve, osé penser qu’un jour ils pourraient émettre l’idée éventuelle d’une espèce de primaire avant le début de la campagne présidentielle déjà commencée. Car à l’UMP, eh oui, si besoin était encore de la prouver, il est très mal venu de tenter d’oser penser qu’un jour on pourra émettre une idée en rêve. C’est ainsi ! Et qui a donc eu l’audace inouïe et intolérable de s’adonner à ce genre d’exercice qui, naturellement, présente un risque inconsidéré qui « pourrait » faire perdre la présidentielle –  comme s’il y avait encore besoin d’une autre cause à cette défaite annoncée du parti majoritaire que son candidat naturel ? Qui donc alors ? Tenez-vous bien, c’est « exceptionnel » – comme le crierait avec sa tête de chef des extra-terrestres dans Mars Attacks – Fabrice Lucchini : je vous le donne dans le mimille, Alain Lamassoure, le réputé député… européen !

Eh oui, je suis comme vous, quand je lis cela, et quand j’entends ce que je lis, je pense même exactement comme vous, une seule image m’assaille soudainement : Le choc des Titans… légèrement revisité par Robuchon avec sa vinaigrette de poireaux roussis aux baies d’automne, son coulis faisandé de truffes blanches périgourdines, servi sur son lit de pétales de bourrache braisées et sa daube de figues au gingembre marinées au Rémi Martin cuvée Louis XIII. En un mot comme en cent : Attention, ça risque de faire hyper mal ! Ca s’annonce comme une sorte de nouveau Fukushima, mais cette fois-ci, ce ne sera pas l’iode sur laquelle il faudra se ruer en pharmacie, mais bien sur la roquette Bonduelle du Simply Market, c’est le seul moyen de se préparer convenablement à la tornade de croûtons qui risque de ne pas s’arrêter aux frontières du Sénat ni du Parlement Européen.

Je précise. Voilà quel fut le communiqué de Gaudin : « Ceux qui, à l’UMP, demandent des primaires pour l’élection présidentielle seraient bien inspirés de défendre au quotidien l’action que conduit courageusement le président de la République et son gouvernement » .  Et là, menaces parce qu’il est dit : « si vis pacem, etc »,  mais aussi « casus belli, y’a d’l’eau dans l’ailoli . Et aux menaces se mêlent très vite sous-entendus lourds, très lourds de sens pour sauceur aguerri – parce que Jean-Claude, derrière ses airs placide de Raimu doublé de Papy Paic Citron de l’arrière-pays niçois qui voudrait nous faire croire que chez lui, « ce sont les homme qui font la vaisselle », c’est un taré, c’est le roi Lear, l’Héraclès furieux, l’Hydre de Lerne en Cerruti-Weston: avec Jean-Claude, ça twiste, c’est Attila et Chubby Checker en même temps, mieux vaut encore avoir répudié Médée ou piqué la place de parking de Gremetz que de proposer des primaires UMP à Gaudin, dans ce cas, il réagit un peu comme Hulk à qui on viendrait de faire une queue de poisson sur le périph’ Nord, jugez par vous-même : « J’observe également, que ceux qui demandent ces primaires, continuent à bénéficier de mandats prestigieux à l’Europe ou ailleurs, tout en ayant complètement abandonné le terrain ». C’est sans appel!

Jean-Claude est tout le contraire de ces profiteurs donneurs de leçon jamais sortis de leur tour d’ivoire. Lui, le terrain ça le connaît. Il se frotte aux loubards… les journalistes de Libération. Il va au contact de ceux qui attendent des vraies réponses de la part des responsables politiques… les greffiers du Sénat, vous savez, , sorte de petits pingouins qui font office de maître d’hôtel dans la Haute Assemblée et qui jouent les Hermès aux pieds ailés volant de rang en rang pour transmettre les messages secrets de sénateur mafflu à sénateur joufflu et sénateur ventru, ceux-ci même qui, éreintés d’interminables séances, l’estomac criant famine mais ne sachant toujours pas qu’on peut aujourd’hui envoyer des textos – étant entrés au Palais du Luxembourg avant leur invention – font porter par ces domestiques républicains (les greffiers) des « on bouffe ensemble, y’a une promo sur l’Instant Gourmand au Lutétia, 110 euros !!! » griffonnés au Mont-Blanc de manière toute sagouine sur un bristol, comme on jette une bouteille à la mer. Et j’en passe. Jean-Claude est à la politique ce que Van-Damme est à la Légion : un martyre et un héros. Jean-Claude, en fustigeant ceux qui saucent à Bruxelles, écrit un nouveau J’accuse façon AFP. Il n’est plus le Sénateur-Maire-Président-Vice-Président-Délégué-d’Honneur, il est Jean-Claude « Zola-Lalanne » Gaudin.

-        Bruxelles, Bruxelles, ici Paris, vous me recevez ?

-        Cinq sur cinq mon cher Collègue-Sénateur-Maire-Président-Vice-Président-Délégué-d’Honneur, à vous !

-        Bon, alors comme ça mon pote tu veux jouer au plus fin ?

-        Je ne comprends pas mon Collègue-Sénateur-Maire-Président-Vice-Président-Délégué-d’Honneur

-        Joue pas au con, pas avec moi ! T’as jamais servi à rien en politique, il se trouve que t’es pote avec le crâne d’œuf à lunette et tête de croque-mort Juppé alors t’as quand même droit à ta part de la sauce à Bruxelles, t’es aux frais fixes de la Princesse, t’es tranquilou et tu trouves le moyen de venir nous les  briser quand c’est nous qu’on protège ta planque ? Tu te fous d’ma gueule ?

-        Mais, mon Collègue-Sénateur-Maire-Président-Vice-Président-Délégué-d’Honneur, j’ai juste pensé que…

-        Ben on te demande pas de penser mon p’tit ami, ou sinon tu t’encartes chez Bayrou et la sauce tu pourras toujours essayer d’en retrouver le goût en lisant les fiches cuisines de Elle-A-table ! Ok ? L’patron il est pas content du tout du bordel que toi et Mariani la grande gueule vous avez foutu. Alors tu peux mettre les pieds dans tous les plats que tu veux, mais pas dans celui de la République, ce s’rait gâcher, tu comprends ? Et tiens le toi pour dit, la prochaine fois on te rate pas, au prochain Bureau Politique on t’fais un deuxième trou d’balle façon rue des Martyres et j’t’annonce que tu pourras garder ton Lamassoure comme nom de scène chez Michou, j’ai déjà l’titre du show : La Massoure revisite « Gang-Bang » de Dalida ! Pigé Monsieur je veux une primaire à l’UMP ? Et pourquoi pas une turlutte de Marie-Anne Monchamps, la nouvelle MAM, pendant que t’y es ? Fermez l’ban, j’veux plus entendre parler de toi, tu t’fais discret !

 Jean-Claude vs. Alain… Ca va saucer !

Publié dans Badinerie | Pas de Commentaire »

 

bucephal77500 |
Séjour solidaire entre géné... |
vivre autrement |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Constitution Marocaine
| RCD game over
| Les bonnes manières .